PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La trilogie de masagna.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karkan ham
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/05/2008
Age : 24
Localisation : voyage dans le monde, apprenant à mes apprentis l'art de la magie.

MessageSujet: La trilogie de masagna.   Mar 20 Mai - 21:42

Voilà, je suis écrivain...Et de ce fait, j'ai déjà trouver ma maison d'édition. Mon livre se nomme la trilogie de Masagna. C'est, comme le nom l'indique, une trilogie. Le titre du premier tome est : Mina, l'apprentie magicienne. Et rien que pour vous, je vais vous présenter mon livre par petit épisode, vous serez les seuls à être privilégié avant sa sortie. Voilà, ça commence !

LA TRILOGIE DE MASAGNA

chapitre 1 : Le championnat de danse

Le soleil se levait à bourg-en-Bresse. Mina se réveilla, comme chaque matins où elle allait à l'école.
Elle s'habilla en vitesse, enfilant un jean déchiré par endroit, des fils pendant au bas du pantalon, et un pull-blanc en laine muni d'une sorte d'étoffe d'une blancheur aveuglante.
Mina descendit les escaliers en trombe. Elle devait se dépêcher car ce jour était pour elle un jour très important.. Elle avait en effet un championnat de danse . Après s'être installé à un côté de la table de la cuisine, elle attaqua le petit déjeuner que sa mère lui avait préparé .
Déjeuné pris, elle remonta dans sa chambre pour aller prendre son sac poser près de son lit écarlate . Puis elle se dirigea vers la salle de bain afin de se passer un brin de toilette et arranger sa longue chevelure brune .en se regardant , Mina remarqua que la nature avait fait disparaître les boutons d'acnés encore présent la veille . Après qu'elle fut enfin prête, elle sortit de la maison .Pour décrire un peu Mina, il fallait dire que ce n'était pas vraiment une enfant comme les autres. A l'âge de ses treize ans, elle paraissait en faire plus, dût à son intelligence hors du commun : un jour, elle avait participer à un tournoi d'échecs toutes catégories et s'était retrouvé en finale face à son prof de maths.
Résultat, elle avait gagner en trois coup, savourant sa victoire face à un prof de maths fou de rage et de frustration.
Afin d'ajouter un dernier petit paragraphe à la description de Mina, Disons que Mina n'avait pas de parents. Ou du moins, c'est ce qu'on lui avait dit depuis qu'elle était toute petite. Les parents de Mina l'aurait abandonner, étant bébé, sur le perron de MR. Et MME Rebiaux, sa présente famille adoptive. Puis il se serait volatilisés de la surface de la terre. La raison restait toujours un mystère.

Mina avançait donc dans une ruelle sombre. Elle sortit de la ville et arriva devant une grande route craquelée par endroit,menant à la grande salle de danse. Elle traînait des pieds sur le sol encore humide de la fine pluie tombée durant la nuit . Ses mains s'agitaient dans les poches de son manteau douillet . Un froid glaciale gelait l'atmosphère . Elle avançait toujours, pensant à sa compétition de danse et au trac qu'elle ressentait . Pour se décontracter, elle se mit à siffloter un air de beethoven . Elle n'entendit alors qu'au dernier moment le klaxon d'une voiture lui arrivant dessus tandis qu'elle traversait la route . Mina regarda vivement la voiture lui arriver dessus . Elle était paralysée de peur . Au moment ou la voiture lui arriva dessus, elle fit un geste brusque de son bras vers sa tête ( étant un réflexe inutile que tout le moment se sert dans des cas tels que celui de Mina en cet instant ).
Elle attendit le choc qui ne vint pas .Mina ouvrit les yeux furtivement. La voiture était toujours devant ses yeux, mais elle était congelée. Mina se frotta les yeux . Elle devait rêver, ce n'était pas possible ? A moins qu'elle était folle ? Elle fixa la voiture un petit instant, histoire de graver cela dans ça tête puis se retourna pour continuer sa route, en hâtant le pas cette fois, et en faisant beaucoup plus attention là où elle marchait . C'est alors que la voiture qui devait être, comme l'avait bien vu Mina, gelée, passa devant elle comme si de rien n'était. Mina s'arrêta, le coeur battant la chamade. Que lui arrivait-il ? Elle devenait vraiment folle .Elle repartit de plus belle,sentant le trac devenir de plus en plus pesant en elle. Elle marchait, marchait sans regarder le paysage se dévoilant à elle que de même le ciel s'éclairait petit à petit par le soleil se levant à l'horizon. Au bout d'un certain temps, une grande battisse blanche fissurée par endroit se fit apercevoir de l'autre côté d'un grand champs. Mina prit une petite route y menant et arriva en face d'elle. Une grande pancarte métallique était planté dans le sol. Mina s'avança vers la grande porte de la battisse assez imposante de par sa grandeur. Elle fixa la porte de ses beaux yeux et la poussa. Celle-ci s'ouvrit en coulissant et dans un grincement métalique. Mina pénètra dans un long couloir sombre. Elle s'avança, et entra dans une grande et large salle ou de jeunes filles de son age attendait déjà.


( à suivre ...pour la suite du chapitre. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karkan ham
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/05/2008
Age : 24
Localisation : voyage dans le monde, apprenant à mes apprentis l'art de la magie.

MessageSujet: Re: La trilogie de masagna.   Mar 20 Mai - 22:37

Mina s'avança vers les jeunes filles et les salua en souriant timidement, puis elle s'assit sur un banc près du mur et attendit patiemment le début de la compétition. Plus les minutes passaient, et plus la salle se remplissait. Puis, alors qu'il semblait que tout le monde était arrivé, un homme d'une trentaine d'année se leva d'une chaise dans un coin près d'un bureau bondé de fiches d'inscription et autres copies ou était surement inscrit des information sur le déroulement de la compétition. Il dit d'une voix forte :

_Bonjour à vous toutes ! Moi et l'équipe d'organisation, ainsi que mr. Le Président de l'association " Dance and co " sommes heureux de vous acceuillir pour le championnat national de danse classique depuis 10 ans d'affilées. Afin que cette compétition se passe correctement, vous serez appelé chacunes dans un ordre précis, afin de nous montrer vos préstations. Bien, je laisse place à Mme.Gollanet qui vous appelera chacune à votre tour. Je n'ai plus que deux mots à ajouter : Bonne chance !

Puis l'homme se rassit et une femme assez belle alure s'avança vers un long et grand bureau, s'installa près du jury, et appela la première personne. Celle-ci s'avança, se présenta, et on mit la musique. La jeune fille se mit à danser souplement et avec aisance. Lorsqu'elle eu fini, elle retourna s'asseoir près des autres candidates. Puis, ce fut au tour d'une autre demoiselle, assez petite, les cheveux d'un noir de jaie tombant en liasse sur ses épaules, des lunettes carré collées sur son nez. Elle les posa et se présenta, puis elle commença à danser, mais elle avait un certain trac, et rata beaucoup de ses figures. Elle retourna s'asseoir de même avec les autres, à la fin de sa prestation, la mine déconfite. Après plusieurs longue minutes, l'attente de Mina se stoppa. C'était son tour. Elle se leva, les jambes tremblante. Une jeune fille assit près de Mina, à la mine d'une garce et l'allure d'une peste se mit à parler. Elle lui dit :

_Bonne chance ! Pour moi, c'est déjà dans le sac, c'est la 3ème fois que je participe, et j'ai gagné deux fois et demi sur trois.

_Deux fois et demi ? Comment peut-on faire deux fois et demi ?

Demanda une autre fille, très grande, et a l'air très intérrèssé.

_Ho...Par malheur, une jeune fille a trébucher alors qu'elle avait gagné. Elle se dirigeai vers la coupe, et elle est tomber de l'estrade, en se prenant dans mon écharpe. Elle a du aller à l'hopital un bon moment. Elle n'a pas pu recevoir sa coupe. Hereusement, elle n'avait qu'un bras cassé et le pied droit à rééduquer. Mais pour mon écharpe, c'était horrible, elle était inutilisable, bonne à jeter à la poubelle. Dire que c'était la toute nouvelle écharpe de chez fashion. J'étais dégoutée.

Se lamenta la jeune fille, tandis que Mina la regardait perplexe, et que la grande s'extasiait au récit de la fille.

_Mais bon c'est la vie. Et il se fait que j'étais deuxième du classement, alors c'est moi qu'a gagné la coupe.

Puis elle s'adressa de nouveau directement à Mina :

_Mais ne t'inquiète pas, tu arriveras surement à arriver deuxième qui sait ?

Mina la regarda, apeuré, puis se retourna et se dirigea vers la grande estrade installé pour les prestations de danse. La femme qui s'occupait des danseuse demanda :

_Bonjour ! Peux-tu me dire ton nom, ton prénom et ton age ?

Mina dit d'un air assez inquiète :

_Je m'appelle Mina Roan. J'ai 14 ans.

_Bien, alors tu peux commencer !

Mina se retourna vers le poste de radio, mit un CD sur la musique sur laquelle elle jouerait, et se placa au milieu de l'estrade. La musique se mit à tourner. Celà commençait par une son doux et mélodieux. Mina se mit en mouvement, levant la jambe, la tendant, l'abaissant, et sautant par petit bon. Puis prenant de l'assurance, sentant le trac la quitter, Mina se mit à danser avec souplesse et accord. Elle tournoyait dans son juste à corps et faisait des bons magnifique. Puis la musique se fit plus rythmée, largement plus rapide. Mina enchaînna alors dans des pas de danse plus compliuqué et plus approfondit. Elle dansa comme ça pendant dix bonne minutes, et soudain, l'envie de faire quelque chose d'impossible la tenta. Elle sauta dans les air, et des millier d'étoiles scintillante jaillirent d'elle et retombèrent en une poussière d'or sur le sol. Puis Mina se posa sur le sol avec douceur et la danse s'arrêta. Tout le monde la regardait émervéillé, y comprit la femme du jury. Seule une jeune fille pestait seule dans son coin, maugréant Mina d'avoir fait ce saut spectaculaire. Cette fille n'était autre que la peste qui se ventait d'avoir gagné trois fois d'affilé le championnat. Puis Mina leva la tête, et regarda les visages des gens qui la regardait, mais elle sentit ses jambes se dérober sous elle, et elle tomba sur le sol. Tout le monde s'avança alors vers elle en courant, inquiet. Mina entrouvrit les yeux quelques secondes, afin d'observer sans comprendre les regards admiratifs mais aussi inquiets des autres. Puis elle tomba dans l'inconscience.


( ... A suivre )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Petite Graph Fantastique de ce forum
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La trilogie de masagna.   Mer 21 Mai - 18:02

Moi j'aime bien ton texte, l'histoire a l'air bien, on a envie de savoir la suite. Il y a quelques fautes d'orthographe, mais bon, ce n'est pas grave, par contre, il y a un truc pas cohérent :

Citation :
Ou du moins, c'est ce qu'on lui avait dit depuis qu'elle était toute petite. Les parents de Mina l'aurait abandonner, étant bébé, sur le perron de MR. Et MME Rebiaux, sa présente famille adoptive.

Citation :
_Je m'appelle Mina Roan. J'ai 14 ans.

Si ses parents s'appellent Rebiaux, pourquoi son nom est Roan ? Car on ne connait pas ses vrais parents étant donné qu'ils l'on abandonnée... A part ça, j'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karkan ham
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/05/2008
Age : 24
Localisation : voyage dans le monde, apprenant à mes apprentis l'art de la magie.

MessageSujet: Re: La trilogie de masagna.   Mer 21 Mai - 18:46

On savait son nom, j'ai pas précisé car j'ai oublié merci. Mais ses parents ont laissé un bout de papier où il y avait décrit :

"Prenez soin de notre fille, elle s'appelle Mina Roan."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La trilogie de masagna.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La trilogie de masagna.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trilogie de la mort rouge
» Trilogie sur nos amis les orcs.
» 3e volet trilogie copistes
» Fin de la trilogie ce samedi !
» la trilogie du chevalier de Wielstadt - Pierre Pevel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keoded-loar :: Hors RP :: Flood :: Vos Talents :: Rédaction-
Sauter vers: