PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lutin en expédition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezéchiel
= Gamin éspiègle =
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 26
Localisation : Peut etre sur votre chemin pour le meilleur et surtout le pire

MessageSujet: Lutin en expédition   Lun 26 Mai - 20:10

Ezéchiel sauta du pont d’un énième navire marchand et atterrit agilement sur le ponton principal du port de Dastikazar recouvert de brume matinale, tout en grommelant. Une fois de plus il avait été renvoyé pour cause de sa jeunesse…Que croyaient ils ? Certes, il est vrai que du haut de ses douze ans passés à la campagne, il n’avait qu’une connaissance restreinte de la marine, mais il était sur qu’il se serait révélé bien plus efficace que nombres de marins rongés par le rhum… Sous les moqueries des deux ou trois mousses postés sur le pont, le gamin se remit en marches, mâchoires serrées… Il y arriverait. Si ce n’était pas en temps que mousse ou matelot, ce serait en temps que clandestin ! Son éternelle longue veste aux couleurs délavées s’agita dans la brise marine qui se levait petit à petit. Ezéchiel changea de ponton, se dirigeant vers l’un des derniers navires de commerce qui se rendait sur la seconde île…Ses pieds nus se mouvaient légèrement sur les planches de bois humides, ne provoquant qu’un son étouffé. La seconde capitale commençait déjà à s’éveiller…Il lui fallait accélérer le mouvement. Les navires de commerce n’allaient pas tarder à entamer leur voyage quotidien. La tignasse noire longeait désormais la coque effritée de la « Masréaque »…Bientôt ses long doigts fins rencontrèrent une échelle de bois. En quelques secondes il se retrouva sur le pont…Vide. Pas la moindre ombre…Etait il tombé sur un bateau fantôme ? Son regard pétillant d’espièglerie fit rapidement le tour des lieux. La pensée de quitter le navire ne lui effleura même pas l’esprit. L’occasion qu’il espérait lui était donnée. Vif comme l’éclair, le garçon se précipita dans l’escalier menant aux entrailles de la Masréaque. Il poussa discrètement de nombreuses portes de bois dont les gons menaçaient de lâcher avant de trouver la cale. La silhouette pâle et fantomatique s’avança, sur d’elle. Zech délaissa sa gauche ou se trouvait les tonneaux de Rhum…

* L’endroit risque d’être fréquenté… *

A l’opposé, un tas de vieille planches sur lesquelles s’accumulait la poussière s’offrit à ses yeux gris translucides. Le gamin s’y dirigea. Derrière, une vieille male oscillant sous le roulis semblait l’inviter…Eze souleva l’ouvrit et s’y installa confortablement…Des morceaux de tissus s’entassaient dans le fond, constituant le meilleur matelas que le gamin n’ai jamais eu. Il referma le couvercle sur lui, au moment ou des pas foulaient l’étage supérieur…
Après de longues heures, le navire se décida enfin à lever l’encre. L’agitation régnait à bord et Ezéchiel s’endormi profondément bercé par la houle, isolé dans sa malle, un mystérieux sourire aux lèvres…Liberté…Depuis son enfance, sa seule hantise s’était cristallisée sur la peur absolue de perdre ce trésor…
L’odeur salée l’éveilla…Une paupière après l’autre le garçon offrit paresseusement ses pupilles peu communes au soleil resplendissant…Le soleil ? De l’eau glaciale acheva de le mettre sur ses pieds. Sa silhouette maigrichonne faisait face à l’équipage hilare. Derrière lui reposait quelques kilos de poissons, prises de la journée que l’ont salait afin de pouvoir les conserver sans risques de fermentation jusqu’à la prochaine escale…Mais apparemment le travail avait été interrompu. De nouveau la tignasse noire fit face aux marins…Leur rires cessèrent, laissant place à de grands sourires moqueurs tandis que celui qui devait être leur capitaine se frayait un chemin parmis eux. Des yeux furibonds surmontés d’un tricorne loin d’être neuf fondirent sur le gamin. L’homme, imposant se mit à agiter sous le nez de Zech les draps sur lesquels il s’était laissé allé…

« Du tissu de la meilleur qualité qu’il soit ! La dernière mode à Ys ! »

La rage semblait l’étouffer…Il est vrai que les étoffes présentaient quelques accros mais pas de quoi en faire un plat. Loin d’être affligé comme l’attendait sûrement l’cap’tain, Zech continuait d’afficher son air espiègle, vêtu d’affaires qui lui donnait l’allure du prince des voleurs.

« Pourquoi vous attrister ? Ce n’est sûrement pas vous qui suivez les dernières modes à vous observer… »

Un silence pesant s’installa, le regard d’Eze en profitait pour évaluer la situation. La voix nasillarde l’interrompit.

« Ligotez le moi au grand mat et jetez le par dessus bord à la première occasion ! »

Ni une ni deux, trois colosses dont la différence entre leurs épaules et leurs mollets était absentes s’emparèrent de lui. La main d’Ezéchiel plongea vers sa cheville mais à sa grande stupeur, sa dague ne s’y trouvait plus. Le capitaine goguenard la promena devant lui tandis que les cordes épaisses lui cisaillaient les poignets.

« C’est cela que tu cherches ? »

Loin d’avoir l’habitude de taire ses pensées les plus profondes, le gamin lança du tac au tac après avoir ajusté le tir d’un crachat sur le chef de ce rafiot…

« Oh ! Quel vif d’esprit ! Vil être machiavélique »

L’ironie de ses propos s’affichait sur son visage pâle dont le sourire éternel fit sortir le capitaine de ses gonds…Il resserra lui même ses liens de manière à ce que la peau blanche du garçon rougisse légèrement. Puis il adressa quelques jurons à son équipage, leur ordonnant de se remettre au travail. Habitué à la douleur, Ezéchiel ne broncha pas, soulevant son menton afin de s’offrir à la brise marine délicieuse qui portait avec elle le goût de la liberté.
Après deux ou trois jours, une bande de terre se dessina à Bâbord…Elle restait floue, signe que ce n’était pas là la destination de la Masréaque. Pourtant, chacun stoppa son activité afin de se réunir sur le pont. Le capitaine ordonna que l’on détache le captif. Ezéchiel, bien qu’affaiblit par ces journées au soleil sans manger et les quelques gouttes d’eau que l’on avait eu la bonté de lui offrir se dirigea de lui même vers le bastingage. Le propriétaire du navire jeta sa dague dans l’eau limpide. Le gamin planta alors les matelots qui haussait la voix afin de savoir qui allait pousser le passager clandestin par dessus bord.
Le corps frêle et si pale disparut un instant sous la surface avant de reparaître plus loin, arme entre les dents. Il savait nager mais ce n’était pas le plus endurant dans ce milieu. L »héritage de son père maudit lui permit de ne pas avoir les yeux brûlés par la salinité de l’eau de mer… Mais il n’avait jamais vraiment mis en pratique la force génétique que renfermait ses bras maigrelets, constitués normalement pour la nage. Le descendant du peuple de l’eau avait toujours vécut sur terre…
Eloignant de son esprit le navire, Eze se concentra sur la rive encore floue…Après de longues minutes à se laisser porter sur les vagues, l’enfant s’échoua sur le sable chaud et doré qui faisait la particularité de la seconde île. Il ôta son épaisse veste de prince des voleurs et dans un sourire reflétant son ame espiègle, il s’allongea entre les rochers. Au loin, le bateau s’éloignait vers d’autres rivages. Comment ne pas être plus optimiste ? Il n’avait même pas fait la mauvaise rencontre d’un banc de méduse…Sûrement se trouvaient elles en ce moment de l’autre coté de l’île. Ignorant la faim qui lui tenaillait le ventre, Ezéchiel se prit à somnoler de nouveau. Ses poignets cicatrisaient doucement. Il lui suffisait maintenant de savoir ou il se trouvait exactement, puis rejoindre l’école…Car oui, la raison de cette expédition était la fatigue de sa vie monotone de tailleur de pierres. Il n’était même pas sûr de passer le test de chevalier, qui sait, si ça se trouve, il serait renvoyé seulement à la vue de sa silhouette maigrichonne…Mais après tout, il était toujours permis d’espérer…La voie était ouverte à tout les possibles…Comme un livre dont on vient de lire les seuls premiers mots…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutin en expédition   Lun 16 Juin - 14:12

Il faisait doux. Le ciel était légèrement parsemé de quelques nuages crémeux et le vent soufflait en brise légère. Elràd marchait pieds nus sur le sable doux et chaud de la crique dorée. Il profitait quelques instants de ce temps idéal et de ce paysage resplendissant avant de reprendre sa route.

Après avoir fait un rapport quelques jours auparavant, au sujet de sa dernière mission, les membres du conseil lui avaient laissé comprendre qu’il était temps pour lui de se rendre à Bromothul afin de prendre en charge un disciple. C’est donc sous ce conseil qu’Elràd s’est rendu dans le port d’Ys dans le but de prendre le premier navire en direction de la crique dorée. La mer était propice au voyage, et la traversée se passa donc sans embûches. Une fois arrivé, le jeune homme à la chevelure blanche n’avait pas pu résister à l’envie de marcher un peu sur la plage. Auparavant, il était déjà venu ici, et ses souvenirs refaisaient surface, petit à petit.

Elràd longeait la plage depuis maintenant une bonne demi-heure Lorsqu’il aperçus au loin une silhouette avachie sur le sable. Intrigué, le chevalier se rapprocha et découvris un jeune garçon aux cheveux en bataille et d’un noir de jais. Il devait avoir entre onze et douze ans, et portait une longue veste d’un rouge délavé. Elràd repéra presque immédiatement qu’il portait une arme blanche à la cheville. Le visage du garçon affichait un sourire paisible et son souffle était calme : Il dormait profondément.
Elràd afficha à son tour, un sourire joyeux. Il s’assit à côté du jeune garçon, et contempla la mer. Cette mer le rendait heureux. Il aimait cet endroit.

Le garçon à la tignasse ébène sembla remuer. Le chevalier se retourna vers lui et lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Ezéchiel
= Gamin éspiègle =
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 26
Localisation : Peut etre sur votre chemin pour le meilleur et surtout le pire

MessageSujet: Re: Lutin en expédition   Lun 16 Juin - 22:30

Ezéchiel rêvassait à toute ces contrées qu’il n’avait encore pas visité. Depuis Qu’il s’était soustrait au joug du vieux paysan, il n’était allé que de surprises en émerveillements. Et son périple ne venait que de débuter. Les mois à venir serait consacrés la découverte de cette île emplie de mystère, pour tout habitant du « continent ». Bien peu de téméraire osait s’y aventurer. Il faut dire que l’ignorance à propos de ces régions dépassait celle de certain lieux pourtant périphériques aux villes…La forêt, les montagnes Pourpres…Bref les perspectives qui s’offraient à lui était nombreuses…Et bien sur, il ne quitterait pas ces Teres sans avoir jeté un coup d’œil à Bromothul, l’académie de chevalerie. Il n’avait aucune chance de faire partie de la confrérie, son apparence chétive jouait contre lui…Néanmoins, sa curiosité demandait à être satisfaite.

Un rayon lumineux perça ses paupières, le forçant à dévoiler ses pupilles translucides, caractéristiques du peuple de l’eau. Le gamin à la mine espiègle surmonté d’une tignasse nuit noire commença à bailler à s’en décrocher la mâchoire mais il fut stopper net dans son élan. Un inconnu à la longue chevelure blanche se trouvait à ses cotés. De surprise Zech rampa de quelques centimètres à reculons…et se retrouva en quelques secondes sur le sable doux et accueillant de la crique. Sa mine invitait à l’hilarité. Mais le prince des voleurs se reprit bien vite. Sa mine espiègle reparut immédiatement au niveau de la surface du rocher. Sans une gène, il détailla cet homme imposant qui lui souriait. Eze ne pouvait nier que ce dernier dégageait une certaine prestance, une aura de respect. Mais le lutin ne se faisait pas intimider aussi facilement. Vif et agile comme un singe, il sauta de rocher en rocher sans perdre de vue le nouveaux venu. Ses yeux suintant d’espièglerie gardait leur secrets quand à ses intentions. Ses pieds nus adhéraient avec facilité à la roche. Enfin, le garçon se plaça face à lui et improvisa un salut, ôtant un chapeau imaginaire.

Bien l’bonjour m’sieur ! On à fait bon voyage ?

Etrange spectacle que cet énergumène apostrophant l’homme calme et immobile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutin en expédition   Jeu 26 Juin - 12:59

Elràd, qui était jusque là calme et souriant, ne put s’empêcher de rire aux éclats. Il lui semblait voir en face de lui un cheval sauvage, ne se laissant impressionner par personne et gardant sa superbe quoi qu’il arrive. Son côté espiègle était clairement distinct, et cette situation quelque peu grotesque ne pouvait qu’amener le rire.

*Ce gamin me plaît* Songea-t-il

Elràd se leva et retira le sable sur ses vêtements d’un geste de la main. Il pris une grande inspiration et lança un sourire amical au jeune garçon. Ce petit gars lui donnait une joie de vivre insoupçonnée.

- Effectivement ! J’ai fait un bon voyage. La mer était calme et le vent doux.
Répondit-il.

Le chevalier blanc s’étira rapidement avant de reprendre.

- Si je puis me permettre de te poser cette question…
Entama-t-il, Comment te nommes-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Ezéchiel
= Gamin éspiègle =
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2008
Age : 26
Localisation : Peut etre sur votre chemin pour le meilleur et surtout le pire

MessageSujet: Re: Lutin en expédition   Ven 27 Juin - 12:08

Ezéchiel ne quittait pas des yeux cet être étrange, si incongru en ces lieu. Incongru…Moui bon, lui aussi contrastait avec ce paysage paradisiaque, mais certes moins que l’apparition de cet homme à la carrure assez…inquiétante. Sauf que là ou elle aurait du intimider tout gamin normalement constitué, elle ne faisait qu’attiser la curiosité du jeune prince des voleurs. Le nouveau venu en tout cas n’était en aucun cas en ces lieux pour un retour aux sources. Non il n’était pas originaire de la région. Zech qui avait pourtant bien plus voyagé que le commun des habitants de ce monde aurait pourtant été bien en mal de déterminer les contrées d’origines de l’inconnu. Des cheveux blancs et pourtant un physique loin de celui du peuple de l’eau…Un éclat de rire ricochant sur les pierres échouées coupa court aux investigations du garçon. Même si les apparences étaient parfois, souvent trompeuse, il du avouer que son interlocuteur dégageait outre son attitude énigmatique, un coté chaleureux et amical. Eze nota la silhouette musclée et élancée de l’homme lorsqu’il se leva et s’épousseta d’un geste sur. Enfin sa voix fit échos à son sourire amusé…Tout en parlant, il s’étira longuement afin de détendre ses muscles engourdis après être resté figé quelques temps. L’identité d’Eze ?…
L’ombre candide aurait pu répondre bien des choses…Fils d’un paria inconnu et d’une catin même pas recommandable, tailleur de pierre…Au lieu de cela, la tignasse noire s’élança pour la énième fois sur les roches aussi sombre que l’encre. Alliant agilité et rapidité, il commença à s’éloigner et daigna enfin répondre, d’une voix suintant la malice…

Je pourrais vous le dire, mais il faudrait ensuite que je vous élimine…

Regard énigmatique et il était de nouveau reparti en funambule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lutin en expédition   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lutin en expédition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux volontaires : Expédition en Outreterre
» Blog sur l'expédition du Mexique...
» [Test] Pitfall : L'expédition perdue
» Expédition du Mexique
» Grosse expédition dans les dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keoded-loar :: Desert Amer :: Crique Dorée-
Sauter vers: