PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire d'Elràd Faltyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'histoire d'Elràd Faltyr   Lun 9 Juin - 21:56

Nom :
Faltyr
Prénom :
Elràd
Age :
25 ans

Situation Familiale :


Elràd est l’unique fils de sa famille, dont il est d’ailleurs, le dernier représentant.
Sa mère est morte très tôt dans son enfance, et son père s’est chargé de son éducation et de son entraînement jusqu'à son décès.
Sa famille est une ancienne famille d’Ys. Elle fût réputée pour avoir inventé un style de combat sanglant qui lui était propre, mêlant des postures d’arts martiaux et des techniques au sabre et à l’épée.


Physique :


Elràd est assez imposant. Il mesure 1m80, et a une carrure auguste. Ses cheveux blancs mi-longs, sont constamment en bataille, et son visage affiche inlassablement une expression neutre, presque mélancolique.
Ses traits sont fins et longs, son regard profond, et son nez légèrement retroussé.
Elràd possède une très bonne forme physique, car son style de combat requiert une souplesse et une endurance toute particulière. Son corps est tailladé de toute part par de petites ou parfois de grandes cicatrices, attestants de ses divers affrontements.
Côté vestimentaire, Elràd porte un costume traditionnel qui lui vient de son clan, et qu’il ne quitte sous aucuns prétexte. Ce dernier se compose d’un pantalon ample dans les tons gris, d’un veston blanc lui serrant la taille, d’un tissu noir traditionnel de sa lignée lui couvrant les hanches, et d’une chemise blanche sur laquelle figure l’emblème de sa famille. Se rajoute à cette tenue une paire de mitaine laissant une fois de plus apparaître l’emblème familial ; des getas traditionnelles ; et nombre de chaînes, boucles d’oreilles, et autres breloques inutiles et peu discrètes.


Caractère :


Elràd est peu bavard et cela peut en rebuter plus d’un. Mais il suffit de mieux le connaître pour voir qu’il est fort amical, d’un respect qui n’est plus à prouver, et d’une loyauté non négligeable.
Il est très attaché aux traditions (particulièrement aux traditions du clan familial), et respecte le code de chevalerie avec beaucoup de ferveur. Il apprécie énormément les combats qui lui sont proposé et considère un duel comme un échange.
Elràd est d’un caractère calme et posé en dehors des combats. Il apprécie les siestes et les balades nocturnes. Il peut sembler mélancolique car son expression au repos s’y prête, mais il est en réalité d’un naturel heureux et bienveillant.
Lorsque Elràd entame un combat, toute son attitude change considérablement. Il perd son allure reposante, pour adopter un comportement agité, presque agressif.
Il est assez difficile de sonder l’état d’esprit d’Elràd, tant ses mimiques, ses attitudes et ses actions sont contradictoire par instant. Toute fois, Elràd reste abordable de quiconque, et aime être en compagnie des autres.


Histoire :


Elràd est né il y a maintenant 25 ans de l’union de Elea et Kaïn Faltyr. Ses parents possédaient tous deux de hauts rangs dans la glorieuse citée d’Ys. Son père était un chevalier renommé, et sa mère occupait un poste dans le conseil de la ville. L’enfant tant attendu fut élevé avec beaucoup d’attention de la part de ses procréateurs. Sa mère lui enseigna l’art de la parole, et son père, lui dévoila la voie du corps et de l’effort.
Hélas, lorsque le jeune Elràd eu atteint ses 7 ans, sa mère mourut d’une étrange maladie dont ont n’avait aucuns remèdes, et qui fut foudroyante. Brisé par le chagrin, Kaïn emporta son fils loin de tout, près du lac Aanor et du plateau brumeux. Ce dernier entama la lourde tache de transmettre à son fils tout son savoir, c’est à dire, son style de combat prestigieux, dont il était maintenant le seul détenteur.
Les mois, les saisons, et les années passèrent, invariablement. Elràd, par la voie de la logique, grandissait peut à peut, et progressait fortement dans son maniement du sabre. Son père, armé d’une patience infinie, n’avait de cesse de se charger de lui.

«Aller, Debout, relève-toi ! Lança Kaïn avec douceur et fermeté.
- Mais père, je suis à bout de force ! Gémit l’enfant.
- Je ne veux rien savoir, renchérit l’épéiste, tu as onze ans ! Tu devrais être en pleine forme ! Aller, en garde ! »
Le coup vola gracieusement, et Elràd eu à peine le temps d’esquiver qu’il en arrivait déjà un autre.

L’entraînement dura, comme chaques jours, plus de trois heures. Lorsque celui ci pris fin, le père envoya son fils se baigner dans le lac, et en profita pour pécher du poisson ou chasser quelques menus animaux à l’orée de la forêt de Tantreval. Ensuite, après avoir repris des forces, l’entraînement pouvait reprendre jusqu’au crépuscule.

Tout ceci dura des années. Le peuple d’Ys pensait que Kaïn et son jeune fils avaient été dévoré par une quelconque entité ou qu’ils avaient mystérieusement disparus. Si bien qu’on les oublia.

Un jour de printemps, Kaïn n’entama aucuns entraînements.

« Elràd, approche, je te prie. Souffla le père solennellement.
- Qu’y a-t-il père ? Pourquoi ne nous entraînons-nous pas aujourd’hui ? Questionna Elràd avec un étonnement naïf.
- C’est fort simple mon fils, Je t’ai tout enseigné. Répondit simplement Kaïn en souriant.
- Mais père, il reste des techniques que vous ne m’avez pas enseignées ! Ajouta le fils avec une pointe de regret dans la voix.
- Ces techniques ne peuvent être transmises oralement, vois-tu. Précisa Kaïn. Si tu tiens réellement à les maîtriser, tu devras les apprendre seul, en laissant parler le sang qui coule dans tes veines.
- Et comment puis-je faire, Père ?
- Voyage, fait des rencontres, combat, et devient chevalier. Garantit Kaïn tout en gardant son sourire protecteur.
- Et vous Père, qu’allez vous devenir si je m’en vais loin de vous ? S’enquit Elràd.
- J’arrive à l’hiver de ma vie. Je ne finirais pas l’année, Elràd… tu en es conscient toi aussi. Part, et ne te retourne pas, c’est tout ce que je souhaite pour toi. »

Après une étreinte éternelle, Elràd ramassa ses effets personnels. Son père le rattrapa alors qu’il était sur le point de quitter les lieux.

« J’oubliais le plus important. Lui dit-il en tenant une enveloppe cachetée. Voici une lettre que tu remettras à un chevalier lorsque tu seras à Bromothul. Cette lettre est cachetée avec mon sceau : elle spécifie que j’ai passé 12 ans à te former et que tu es prêt à être adoubé. Même si je ne suis pas retourné à Bromothul depuis des années, ils ne pourront refuser cette recommandation si elle vient d’un chevalier prestigieux tel que je l’ai été, il y a fort longtemps. Maintenant va-t’en ! »
Il fît une dernière accolade à son enfant et le laissa partir.

Elràd, suivant les sages paroles de son père, se mit en quête de faire le tour de toutes les régions du monde, et d’aider le plus de personnes possibles. Ce voyage duras cinq ans, cinq années qui lui permirent de se faire un nom, cinq années pendant lesquelles il développa une soif qu’il ne pouvait désormais plus étancher : Une soif de découverte et d’aventure.
Au terme de ces cinq années, il se rendit dans la citée de Bromothul, la lettre de son père dans la poche, et le cœur confiant.
On le reçu très bien, et on accepta avec joie qu’il rejoignit l’ordre de chevalerie.(Un membre d’une prestigieuse famille guerrière d’Ys constituait un atout militaire non négligeable.)

« Bienvenue chez les chevaliers ! Sir Elràd Faltyr !
- Merci. Répondit Elràd avec reconnaissance.
- Ce n’est rien. Rétorqua poliment le gros chevalier. Tenez. Il tendit une feuille de papier à Elràd. Voici votre première mission. »

…Et c’est ainsi que tout commença…


Peuple/Race :
Peuple d’Ys

Village :
Elràd est à la base originaire d’Ys. Mais son père, après la mort de sa femme, a entraîné son fils dans une vielle bicoque près du lac Aanor.
Actuellement, Ce dernier vagabonde. Mais il réside souvent à Ys, y étant fortement attaché par le passé de son sang et de son clan.

Métier/Activité :
Chevalier

Alignement:

Neutre, à tendance bon.


Autre :


- J’aimerais vous demander de m’accorder un grade fort humble : « Chevalier d’Ys »… Si cela est dans vos cordes…

- J’ai comme projet de rédiger dans la partie « carnet de route » toutes les péripéties d’Elràd lors de son voyage de cinq ans à travers terres et mers… [Projet à suivre] ^.^


Elràd Faltyr



Dernière édition par Elràd Faltyr le Mer 11 Juin - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Terrifiant-Tyran Tout-Puissant
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: L'histoire d'Elràd Faltyr   Mar 10 Juin - 19:49



Bienvenue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keoded-loar.forumperso.com
 
L'histoire d'Elràd Faltyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keoded-loar :: Administration :: Présentation :: Présentation validées-
Sauter vers: