PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée théatrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isiliel Galahan
Paladin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 27
Localisation : Parcourt le monde pour combattre le malin

Feuille de personnage
Age du perso: ?
Métier:
Village: Sans terre

MessageSujet: Arrivée théatrale   Dim 15 Juin - 2:39

Voila plusieurs jours maintenant que le paladin et sa monture faisaient marche vers la cathédrale d'Ys, pourtant aucun des deux n'avait souhaité prendre le temps de s'arrêter. L'un comme l'autre préfèrant ignorer les signes de la fatigue en maitrisant leur esprit avec une telle force que peut-être la fatigue elle même n'aurait put briser, ne laissant aucune trace apparente sur leurs deux corps.
Isiliel et sa poliche formaient une véritable petite comunion, un lien étrange les liait. Non ils ne comuniquaient pas ensemble, mais toutefois, un puissant lien les liait. Un de ces liens inexpliqués qui vous lie d'empathie avec un autre être. Tout deux savaient si un danger les menaçait ou bien encore si le repos était de mise pour cette fois. Ils avaient à peine mangé et bu et c'est sans doute pourquoi "le bras armé de dieu" était irracible.

A la vue de la cathédrale une expression hautaine aurait pu se lire sur le visage aux traits fins du paladin, il méprisait plus que tout ce clergé qui n'en était même pas véritablement un. Comment avait on pu laisser tomber un lieu aussi pur dans une telle débauche sans même tenter quoi que ce soit !
Sans même s'en rendre compte, leur respiration s'était arrêtée un moment avant de prendre une profonde inspiration, suite à une courte pause. La brave bête repris sa marche calmement vers l'edifice.
Les regards se tournaient à nouveau sur eux mais, cette fois-ci Isiliel était beaucoup trop absorbé par la vue déplorable que proposait cet ancien édifice qui était un des plus beau du pays, comme entaché par la pourriture de la ville. Oui, quelque chose avait changé ici...

Alors que les sabots d'Azirelle rentraient en contact plus bruyement avec le sol sur le parvis de l'église, une fois arrivés devant la porte, le paladin tira sur le more de la lagnère. La puissante pouliche se cabra dans un hénissement qui pu retentir dans toute la ville avant de percuter les portes à grands coups de sabots, ouvrant celles-ci avec fracas. Ils arrivèrent dans une grande allée où plusieurs frères s'étaient cachés tandis que deux autres approchaient de lui. Deux vieux hommes, de foi sans doute vu leurs bures et leur coupe de cheveux caractéristiques : un vieil homme bedonnant à l'air serein et un autre un peu plus grisonant, plus grand et plus sec qui semblait quant à lui ne pas avoir apprécié cette arrivée théatrale. Alors que le paladin venait à eux toujours sur le dos de son fier destrier dans un claquement de sabots perturbant le silence, raisonant dans tout l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennigan Varec'h
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 19/04/2008
Age : 26
Localisation : Un peu partout sur les chemins, son ame à Krakal, petit village perdu dans la brume

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Dim 15 Juin - 15:17

Bennigan venait de laisser son apprenti à l’entrée de la ville. Ce dernier étant d’Ys il devait la connaître un minimum et ne risquait pas de se perdre. Néanmoins, le mage lui avait demandé de rester aux alentour de la ville, afin qu’il puisse venir rapidement à lui si un problème se poser. Ils ne resteraient pas longtemps dans la capitale. L’homme à la chevelure rouge sang masquée sous la capuche de son ample cape avait reçu une missive lors de leur périple depuis le petit village brumeux du plateau brumeux. Un destinataire inconnu qui lui faisait part d’une grande nouvelle ; un paladin était décidé à reprendre en main la cathédrale d’Ys.

Bonne ou mauvaise nouvelle ? Bennigan ne s’était jamais vraiment bien entendu avec les hommes de religion. Il n’y pouvait pas grand chose, à chaque fois qu’il se retrouvait face à l’un d’eux, cela partait inévitablement en anicroche. Mais cette fois ci, il était décidé à prendre un nouveau départ. Les temps étaient durs, un allié dans ce combat contre le mal n’était pas à négliger. Laissant entière liberté à Jack pour la journée, l’homme vêtue de sa cape de voyageur, pieds nus, se dirigea vers l’immense portail naturel du mont. Semblable à une gorge noire de monde, l’entrée béante l’avala dans ses tréfonds, après qu’il ait passé le barrage de garde censé filtrer les nouveaux venus.

Aussitôt un odeur âcre lui prit les narines, agressant ses voix respiratoire. La ville basse. Ys et ses bas fonds…L’exemple même de l’utopie. Une ville magnifique et en apparence paradisiaque, mais ayant comme partout ailleurs ses pauvres hères. Ys était bien loin d’échapper à la règle. Elle en était d’ailleurs la quintessence.
Le Maître Magicien s’empressa de rejoindre la file des silhouettes inconnues se dirigeant vers les hauteurs, en évitant au maximum les détritus, et les flaques douteuses. En gravissant les marches taillées à même la roche, il se souvint de sa première venue en ces lieux. Comme la pauvreté et la misère contrastant avec la luminosité et la richesse de la ville haute l’avait marqué. Un rayon de soleil agressant lui indiqua qu’il était arrivé à destination. Ses jambes puissante avaient désormais l’habitude de l’escalade de ces centaines de marches glaciale.

Ses pieds nus le menèrent naturellement sur le parvis de l’imposante cathédrale qui tombait en décrépitude. Un sourire énigmatique naquit sur son visage. Le mage avait pris l’habitude de ne rien laisser paraître de ses pensées ou émotions. Mais il ne put s’empécher de rire intérieurement. A la vue du laisser aller des lieux, le Paladin avait du être en rage…Laissant de cotés ses à priori, il se rapprocha de l’imposante porte sculptée et porta quelques coups mesurés. Le temps qu’il vérifie que sa besace de magicien était bien cachée de tous contre sa hanche, un moine vint lui ouvrir.

Que puis je pour vous mon fils ?
On m’a prévenu que quelqu’un était décidé à redonner une jeunesse à ces lieux…Allez donc le quérir…Annoncez Bennigan Varec’h.

Personne ne connaissait l’identité des magiciens, exceptés quelques privilégiés…

_________________
présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-galactikfootball.forumactif.fr/index.htm
Isiliel Galahan
Paladin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 27
Localisation : Parcourt le monde pour combattre le malin

Feuille de personnage
Age du perso: ?
Métier:
Village: Sans terre

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Dim 15 Juin - 15:48

Les deux frères étaient deux personnes étrangement contrastées, à l'image de ces lieux qui brillaient d'une ancienne magnificience entachée maintenant par un terrible abandon. Le plus vieux d'entre eux, grand et sec, les cheveux grisonants, expliqua avec un air hautain que c'était lui et son confrère bedonant qui étaient les deux patriarches des lieux,a ucun membre n'avait désiré prendre les rennes de l'édifice.
Après une longue discussion à laquelle Isiliel paraissait toujours aussi froid et dur que son armure, toujours caché sous sa capuche, ils échangèrent divers idéaux et visiblement les deux hommes s'occupaient de l'endroit plus par le gré des choses que par une volontée propre. Isiliel doutait même à présent de leur foi en dieu, ils taxaient énormément les pauvres gens afin de faire survivre le lieu emprunt à une terrible décripitude. Alors qu'un silence religieux fit place entre les trois hommes, la pouliche poussa un étrange soupire.

Les deux frères se retirèrent faisant comprendre que l'aide du paladin était autant la bienvenue qu'un coup dans les partis pour l'un, qu'une grande aide pour les frères qui commençaient à se laisser aller.

Le paladin et sa monture se retournèrent vers la porte, ils étaient tout deux en plein milieu de la plus grande salle, les voutes renvoyaient les échos de chaques pas dans un nombre indéfini de fois comme une sorte de murmure permanent, couvrant à peine les voeux de silence faits par la plus part des frères. Isiliel regarda un long moment les vitraux d'Ys qui contrairement au reste des lieux semblaient ne pas trop avoir soufferts du temps. De sombres histoires et légendes à présent oubliées de l'homme qui voit en eux une interprétation galvaudée et inutile. La chute de l'Eglise et la punition, les chiens de l'enfer arrivent peu à peu dans ce monde. Un fait peu connu en ces temps mêmes par les plus anciens, la disparition de la magie au profit d'une autre, plus puissante, plus corrompue, offert par le malin, envoyée sur terre pour punir les Hommes.

Alors que ses pensées s'envolaient par delà les voutes de la grande salle, un des frères vint quérir le paladin. Quelqu'un de plutôt jeune portant un chapelet sans doute plus lourd encore que lui même.


- Messire, on vous demande à la grande porte...

- Qui ça?

- Un certain Bennigan Varec'h, Messire.

- Qui est cet homme?

- Je l'ignore messire, m...

- Vous ne lui avez même pas demandé de se présenter?...

- Non, je... je...

- Vos tentatives d'excuses sont vaines, gardez les pour Dieu. Conduisez moi à lui.


Toujours à dos de sa puissante pouliche blanche, le paladin se dirigeait vers les portes où semble-t-il la personne qui l'avait fait quérir l'attendait. Un homme étrange tout drapé de rouge, aux pieds nus. Une fois arrivé dehors il descendit de cheval, afin d'être au même niveau que son futur interlocuteur, enlevant seulement sa capuche afin que l'on puisse enfin distinguer son visage. Un visage de jeune homme dans la force de l'âge, peu de personnes savaient qui il était et ce qu'il était. Ses traits étaient fins et radieux, on les aurait cru façonnés par la main de Dieu lui même, sans doute n'était-ce pas totalement faux. Ses oreilles marquaient de très légères pointes masquées par sa longue chevelure d'un blanc des plus pûr. Chevelure qui tombait raide comme la justice sur l'armure jusqu'à mi-dos.
Il semblait comme éclairer de manière différente une étrange sensation pour les autres personnes, ses yeux presque blanc fixaient la silouhette encapuchonnée de rouge.

- Vous m'avez fait quérir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennigan Varec'h
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 19/04/2008
Age : 26
Localisation : Un peu partout sur les chemins, son ame à Krakal, petit village perdu dans la brume

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Mar 17 Juin - 2:45

Le frère laissa patienter Bennigan sur le parvis, s’en allant quérir son supérieur sans poser plus de questions. L’homme à la silhouette masquée par sa banale cape de voyageur en profita pour laisser son regard émeraude pétillant errer de détails en détails sur la façade de la cathédrale. Certes elle avait perdue sa blancheur resplendissante d’antan, mais la bâtisse restait indiciblement une œuvre d’art. Le marbre autrefois blanc comme neige avait été sculpté à la main par les premiers habitant d’Ys…Des esclaves, personne ne se leurrait sur la nature de ses nombreuses mains qui avaient été nécessaires. Des hommes et des femmes dont les descendants vivaient au milieu des immondices, dans la ville basse. Ici des personnages de la Scène, là des instants empruntés à la Bible…Et toujours tout dans le détails…Des visages exprimant chacun une émotion différente, jusqu’au drapés des vêtements. Rien ‘n’avait été laissé au hasard. Et Bennigan était persuadé que l’application avait été de même pour les morceaux en hauteur. Nul doute qu’un passionné aurait pu passé sa vie entière à étudier chaque centimètre carré pour y découvrir les secrets des ouvriers. Qui sait, peut être ici ou là un nom avait été gravé timidement…Il était bien dans un lieux saint dédié au tout puissant comme l’appelait certains. Après tout pourquoi s’être donné tant de mal sinon pour celui qui pourrait contempler le résultat final d’en haut ?

Le maître magicien prenait plaisir à se perdre entre l’infiniment grand et l’infiniment petit, mais fut ramené les pieds sur terre par le son des gonds grinçant. L’imposante porte toute aussi travaillée dans le détail que la façade offrit bientôt au regard pétillant du Mage l’homme qu’il cherchait. Qui aurait ce pu être d’autre ? Sur le dos de sa jument, il devait être arrivé depuis peu. Et Bennigan avait surpris des regards inquiet porté à l’inconnu lorsqu’il avait quitté l’enceinte de la cathédrale. Nul doute qu’in ne tarderait pas à se faire respecter en c lieux qui lui collait parfaitement. Le lieux saint était probablement sur le point d’être repris par un homme à la poigne de fer. Plus que jamais Bennigan plaignit intérieurement les moines. Finalement, peut être avait il été stupide de sa part d’écarter Jack. Il aurait pu se faire sa propre idée de l’église. Et du rapport qu’entretenait la communauté magique avec elle. Le regard du Paladin se fit insistant, mais le Mage le soutint sans ciller, une lueur amusée au fond des yeux. Il mit fin au silence pesant qui c’était installé.

On m’a dit que quelqu’un s’apprêtait à remettre la cathédrale sur le droit chemin…

Ces mots lui répugnaient…Toutes ces histoires de bien de mal…La question était toue autre, et bien plus complexe. Il en avait la certitude. Hélas ce monde semblait adopter une vision similaire au jargon de l’église. Bon ou mauvais ? Sans rien laisser paraître de ses sentiments, pensées, émotions, il reprit, affichant un masque amical.

En temps qu’habitant d’Ys et fervant défenseur de la princesse, je viens vous souhaiter la bienvenue et je viens aux nouvelles… Que comptez vous faire exactement?

Il n’avait pas besoin pour le coup de feindre son intérêt et sa curiosité. Il attendait véritablement la réponse du nouveau venu..

_________________
présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-galactikfootball.forumactif.fr/index.htm
Isiliel Galahan
Paladin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 27
Localisation : Parcourt le monde pour combattre le malin

Feuille de personnage
Age du perso: ?
Métier:
Village: Sans terre

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Mar 17 Juin - 20:57

Ce gueu avait l'air fort bien renseigné, de plus son langage était plutôt correct, sa prononciation presque parfaite et malgré son apparant laisser-aller il semblait quelqu'un sachant se tenir. C'était un complet paradoxe que la description physique et l'idée que se faisait le paladin de l'inconnu l'ayant fait quérir. Comment la nouvelle de sa venue ici avait-elle pu faire le tour des lieux? Pourtant il s'était bien gardé de révéler quoi que ce soit à autrui surtout qu'il n'avait croisé personne sur sa route depuis un long moment avant de revenir en pays d'Ys. Sûrement un de ces satanés prétendus homme d'église qui avait du tailler la bavette avec quelqu'un qui est ensuite allé baver la nouvelle à une autre personne, venant jusqu'à l'oreille de la princesse, vu que l'étranger se disait protecteur de celle-ci.

Azirelle, le valeureux destrier du paladin semblait nerveuse, il faut dire que cela faisait un certain temps qu'il n'avait pu prendre soin d'elle comme elle le méritait réellement. Ce soir c'est décidé, il passerait sa soirée à lui donner de l'avoine fraichement coupée et à lui lustrer le poil en lui parlant doucement. Mais pour le moment c'était une autre histoire. Malgré le fait que l'inconnu semblait avoir été renseigné sur sa venue et que visiblement la moitié du royaume devait lui aussi être au courant, passer incognito semblait désespéré, voir impossible. Ne restait que le pouvoir de lui dire la vérité, après tout un bon chevalier a juré sur sa vie dans son code de l'honneur de ne jamais mentir, même au péril de sa vie.
Il resta inflexible, laissant apparaître un sourire des plus faux comme s'il était amusé par la situation. Qui pouvait bien être cet homme?

- Remettre la cathédrale sur le droit chemin, hein?

Isiliel leva la tête pour regarder quelques instants derrière lui le vestige de l'ancienne et fière cathédrale qu'il avait tant admiré.

- Il semble qu'il y ait du travail à faire vu son état. Et les vents ayant susuré aux oreilles de votre "Reine" les pseudos motifs de ma venue dépassent sûrement son -votre?- entendement.

Son sourire en coin se dessina un peu plus avant qu'il ne reprenne :

- Malheureusement on vous a mal renseigné, je ne suis ici que pour une visite de courtoisie. Il marqua une courte pause. Toutefois me permettez vous à mon tour de vous poser une question?
- Quels sont les intérêts de la Reine à venir questionner le pauvre hère que je suis?

La question était franche et tout aussi rentre dedans que les intentions ouvertes et polies de son interlocuteur, elle était posée sur un ton tout à fait normal, avec tout juste une pointe de sarcasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennigan Varec'h
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 19/04/2008
Age : 26
Localisation : Un peu partout sur les chemins, son ame à Krakal, petit village perdu dans la brume

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Mar 24 Juin - 11:06

Le regard de Bennigan, dénudé de toute émotion lorgnait le nouveau venu. Il n’avait pas l’air d’être du coin. Sa posture tout d’abord, puis son air déterminé. Les habitants d’Ys n’affichaient pas autant d’expressions. Non, pour vivre dans la capitale, mieux valait se fondre dans le décor et ne pas attirer l’attention sous peine de ne pas pouvoir arpenter bien longtemps les rues de la ville renommée. Aucun lieux ne cultivait plus le sens des apparences qu’Ys. Endroit rêvé pour un quelconque brigand sachant jouer la comédie.
La surprise semblait habiter le paladin . Pas besoin de posséder des sens particulièrement développés pour s’en rendre compte. La monture elle même de l’homme montrait des signes de nervosité. Le mage eut un sourire énigmatique dont personne n’aurait pu deviner sa provenance. Son instinct ne l’avait pas trompé, et son indicateur chargé de noter le moindre événement notoire ou pas de la capitale méritait son statut. Et oui, si les maîtres magiciens étaient liés à cette terre ce qui leur permettait de ressentir les changements qu’elle subissait, ils n’était pas devins. Et pour savoir exactement en quoi consistait ces évènements susceptibles d’affecter l’avenir de keoded, quelques connaissances sûr étaient efficaces et d’une aide précieuse. Soutenant le regard chargé de questions de son interlocuteur, Bennigan se dit que le pigeon le prévenant de l’arrivée d’un homme de foi dans la ville haute était arrivé à temps. En effet ce dernier ne tarderait pas, à l’en voir, à se donner corps et âme dans la tache qu’il s’était chargé d’accomplir.

L’inconnu se reprit soudainement et afficha un air des plus hypocrite tout en haussant enfin la voix. Le mage accueillit ses paroles d’un air amusé et d’une voix sereine qui éclaira quelque peu l’homme d’Eglise.

Vous ne devez pas être sans savoir que notre Reine a disparu depuis maintenant bien des années… Si je savais où elle était, je ne serais sûrement pas en ces lieux mais à ses cotés afin de l’aider à repousser définitivement le diable de nos contrées.

Le diable. Bennigan se demandait depuis quelques temps si la question du mal n’était pas bien plus profonde et bien plus simple. Un seul être ne pouvait incarner le mal… En parlant ainsi directement, il espérait observer une quelconque réaction chez le paladin qui le renseignerait ainsi sur ses propres intentions… D’un air tout à fait innocent, il fixa donc plus intensément le nouveau venu en ces lieux qui avait arboré un air des plus sarcastique à l’écoute du mage. Celui ci ôta finalement sa capuche de voyageur, dévoilant sa tignasse en bataille rouge sang et son regard aux milles facettes. Il ne se posait pas encore la question de savoir comment annoncer son statut de mage, curieux de l’accueil qu’on lui réserverait alors. Il n’était même pas encore sur de se dévoiler. Désireux d’en apprendre d’avantage, il ne laissa qu’un court répit à l’homme qui le surplombait du haut de son magnifique destrier.

Pardonnez mon indiscrétion mais, pourquoi cette visite de courtoisie?

Autant aller le plus loin possible dans ses questions avant que ne vienne le temps de décliner son identité…

_________________
présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-galactikfootball.forumactif.fr/index.htm
Isiliel Galahan
Paladin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 11/06/2008
Age : 27
Localisation : Parcourt le monde pour combattre le malin

Feuille de personnage
Age du perso: ?
Métier:
Village: Sans terre

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Ven 27 Juin - 12:36

Isiliel commençait à trouver l'individu fort déplaisant, c'est dans ces moments là qu'il était capable de tout, il haïssait ce genre d'homme, fourbe, lâche, qui disait quatres phrases pour dire un mot et qui tentait vainement de cacher quelque chose qu'il affichait en même temps. C'était un peu comme ce genre d'homme qui entre dans une taverne en posant une hache énorme en criant à l'assemblée : "Que Dieu fasse que je n'ai point à m'en servir!" et qui, à peine le deuxième verre empoigné, attrape le premier badaud pour lui flanquer une rouste.

Il ne faisait aucun doute que l'homme en face de lui était pratiquant de la magie. Ses phrases plus hautaines les unes que les autres, son attitude détachée comme s'il planait au dessus de tout être dans cette ville... Il fut un temps où le paladin aurait sorti sa lame pour cela, mais il s'était "assagit" et de plus, ils étaient tout deux sur le parvis du plus grand monument religieux du pays. Il garda son sourire étrange avant de reprendre en hochant négativement de la tête :

- Donc ce n'est pas une légende... personellement je n'ai cure de votre princesse et je conseille vivement à tout lanceur de sorts de s'éloigner de moi, alors qu'il disait ces mots le paladin remontait à cheval, je n'ai cure des préceptes de cette église qui tombe en décrépitude et qui cautionne votre..."art", comme vous l'appelez si bien.

- A notre prochaine rencontre, c'est à la force de ma lame que nous continuerons cette discussion, est-ce suffisamment courtois pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennigan Varec'h
.oO Maître Magicien Oo.
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 19/04/2008
Age : 26
Localisation : Un peu partout sur les chemins, son ame à Krakal, petit village perdu dans la brume

MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   Ven 4 Juil - 12:36

Bennigan emmitouflé de sa longue cape qui désormais oscillait sous la brise balayant les ruelles les plus hautes de la ville se morigénait. Finalement, il aurait du emmener son apprenti. Celui ci aurait pu se rendre compte des idées bien arrêtées que possédait certains esprits simplets. Oui, cette rencontre aurait été des plus instructive pour le jeune magicien. Se forçant à garder son masque hypocrite, l’homme de foi n’avait pu s’empêcher de tiquer légèrement. Traits durcis, mâchoires serrées. La rencontre d’un homme désireux d’obtenir des réponses devait le changer de certaines connaissances se contentant d’avaler ses bonnes paroles.

Il s’était efforcé de faire bonne figure…Les astres en étaient témoins. Sans à priori, il avait lui même prit l’initiative de venir rencontrer le Paladin. Il s’avouait sans problème avoir de certaines difficultés à s’entendre avec la religion…Bennigan était parfois assez borné. Mais cette fois, oui cette fois, sans même l’avoir fait exprès, il avait de nouveau réussit à amener son interlocuteur au bord de sortir de ses gonds. Le nouveau venu à Ys avait deviné sa nature, et il ne ferait rien pour le contre dire. Apparemment de son coté aussi le cavalier portait quelques réticences…envers les pratiquants de l’art des graphèmes…
D’une voix des plus amusées devant cet homme religieux s’efforçant de rester maître de lui même, le Maître Magicien prit la parole.

Je serais curieux de savoir si vous tirez aussi rapidement un trait sur l’adversaire de « notre princesse » comme vous dites…Car contre quoi luttez vous ? Observant la silhouette qui s’apprêtait à prendre congé, Bennigan enchaîna suite à cette question qui n’attendait pas vraiment de réponse. Oh et bien en vérité, pour vous conforter dans vos certitudes, aucune Eglise de cautionne notre art . Nos chemins seront amenés à se croiser de nouveau… Aussi cet affrontement qui vous semble si justifié n’est que partie remise.

Sans pouvoir s’empêcher d’afficher une attitude impudente, le Mage afficha un sourire pétillant pleins de promesses au Paladin. Improvisant un salut en ôtant un chapeau imaginaire, son ombre fluide à nouveau encapuchonnée s’éloigna, énigmatique.

[tu peux poster un dernier message…ou alors on en termine là]

_________________
présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-galactikfootball.forumactif.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée théatrale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée théatrale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keoded-loar :: Montagnes Pourpres :: Ys :: Ville Haute :: Cathédrale-
Sauter vers: